Découvrez notre espace comptabilité

1- Création d'entreprise

Tout ce que vous devez savoir sur la création d'entreprise.

2- Comptabilité & Gestion de paie

Pour gérer la comptabilité et la paie au sein de votre entreprise.

Création de votre entreprise

Avant d’engager les formalités de création d’entreprise, il faut connaitre la réglementation applicable à votre activité et les conditions d’accès. Cette réglementation peut concerner votre capacité à exercer cette profession (diplômes, expérience professionnelle, etc…) et votre qualité (nationalité, inscription à un ordre ou à un registre, casier judiciaire etc…).

Nos collaborateurs se chargent des démarches à effectuer:

  1. Vérifier les conditions d’accès à la profession
  2. Rédiger vos statuts
  3. Verser le capital social
  4. Réaliser la publicité légale
  5. Déposer le dossier complet au centre des formalités

Les statuts ?

Quel est le meilleur statut?

Tout dépend de votre situation, il n’y a pas de meilleur statut mais seulement un statut mieux adapté à votre situation.

Ci-dessous une présentation brève des différents statuts.

Le statut d’auto-entrepreneur est un régime simplifié pour les entrepreneurs qui souhaite se lancer dans une activité professionnelle. Il correspond à un régime simplifié de l’entreprise individuelle.

Elle correspond au nom de la SAS lorsqu’elle n’a qu’un seul associé. Le président prend seul les décisions, il est assimilé salarié et peut donc avoir une fiche de paye pour sa rémunération.

Elle correspond au nom de la SARL lorsqu’elle n’a qu’un seul associé. Le gérant prend seul les décisions. Il ne bénéficie pas d’un statut de salarié et les charges salariales sont moins importantes que pour un président de SASU.

Plus de liberté dans la gestion avec une souplesse des clauses statutaires. Le capital social est fixé au minimum à 1€.

Il faut compter  au minimum 2 associés (personne physique ou morale) aux responsabilités limitées à leurs apports.

Attention : Les formalités de création sont plus longues et plus coûteuses.

Les formalités de création sont plus faciles et les charges salariales sont moins importantes que pour un président de SAS. Le capital social est fixé au minimum à 1€ .

Il faut compter  au minimum 2 associés (personne physique ou morale) aux responsabilités limitées à leurs apports.

Attention : Il(s) ne bénéficie(nt) pas d’un statut de salarié.

Une SCI ou une Société Civile Immobilière est une forme juridique permettant à plusieurs personnes de mettre en commun un ou plusieurs biens immobiliers.  La SCI permet avant tout de faciliter la gestion d’un patrimoine immobilier. Ce statut permet de réaliser quelques économies.

Une association est avant tout un regroupement de personnes qui mettent leurs connaissances en commun pour effectuer une activité à but non-lucratif.

 Il n’y a pas de capital social et il faut au moins 2 fondateurs. Elle est dirigée par un président.

Capital Social

Dépôt des fonds

Lors de la création, il est nécessaire de verser le capital social sur un compte bancaire bloqué. La banque délivrera une attestation de dépôt des fonds.

Les fonds seront débloqués sur présentation par le gérant de l’extrait K-Bis et virés sur un compte courant ouvert au nom de la société. Ainsi, le ou les gérants pourront disposer librement du capital social pour les besoins de la société.

Répartition des apports
Les apports en capital social déterminent aussi la répartition du contrôle de la société. Ainsi, un associé qui apporte plus de 50% du capital social, aura par conséquent plus de 50% des droits de vote aux assemblées générales des associés. Dès lors, il aura le contrôle effectif de la société.

Important : Si vous êtes deux associés, une répartition égalitaire à 50/50 du capital social, pourrait entraîner une situation de blocage en cas de désaccord entre les associés.

Annonces légales

L’avis dans un journal légal a pour objet d’informer les tiers de la création de la société. Cet avis doit notamment indiquer :

  • la dénomination sociale
  • la forme juridique (SARL, SAS ou autre)
  • l’objet social, c’est-à-dire l’activité de la société
  • le siège social
  • la durée de la société (généralement 99 ans)
  • le capital (souscrit) de la société
  • les noms et adresses des dirigeants
  • le registre du commerce et des sociétés auprès duquel la société sera immatriculée

Le coût de publication de l’annonce légale est lié directement à la taille du texte.

Dossier CFE

Le centre des formalités (CFE) pour une société est soit la chambre de commerce et d’industrie pour les activités commerciales, soit la chambre des métiers pour les activités artisanales. 

Le CFE est compétent pour recevoir l’ensemble des éléments liés à la constitution de la société. Il contrôle la conformité et l’exhaustivité du dossier et communique ensuite directement les justificatifs nécessaires.

Comptabilité

Comment ça marche ?

  1. Transmettez  vos relevés de comptes, facture clients, achats, notes de frais et indemnités kilométriques à votre comptable.
  2. Nous vérifions votre comptabilité et établissons vos déclarations de TVA.
  3. Votre bilan et liasse fiscal seront certifiés par l’un de nos Experts-Comptables.

Nous établissons votre comptabilités tout au long de l’année jusqu’au bilan. Vous bénéficierez ainsi d’une comptabilité à jour tous les mois.

Date de clôture dépassée ?

Transmettez nous au plus vite votre dossier, nous établirons votre bilan.

Nos offres comprennent :

  • Saisie comptable de votre comptabilité
  • Prise de contact avec les impôts et remise à jour
  • Vérification & mise en conformité de la TVA, Déclarations fiscales obligatoires
  • Module de facturation (devis et factures)
  • Gestion des notes de frais et indemnités kilométriques
  • Vos tableaux d’immobilisations et d’amortissements
  • Bilan comptable et liasse fiscal annuels certifiés
  • Accompagnement et conseil par des experts

Gestion de paie

L’une de nos gestionnaires de paie établit les bulletins de salaire de vos salariés et les déclarations sociales de votre entreprise.

Nous répondons à toutes vos questions d’expertise sociale. Nos prestations incluent :

  • Bulletins de paie mensuels
  • Déclaration d’Embauche
  • Charges sociales
  • Déclaration DSN mensuelle